Éclats Arctiques du Nunavut, voyage au Grand Nord Canadien

Canada

Visite des sites historiques, musées et galeries d’art de l’une des plus grandes villes inuites

Excursions guidées dans des parcs territoriaux pour observer la faune et la flore de l’Arctique

Randonnées et pilotage au printemps d’une motoneige sur la banquise, en été d’un quad dans la toundra

Grand comme trois fois la France, le Nunavut n’est accessible que par la voie des airs ou la mer, dans le sillage des explorateurs polaires. Sur la Terre de Baffin, la ville d’Iqaluit en est la petite capitale. Ses musées et galeries d’art vous initieront à la culture inuite, sur les lieux mêmes de son épanouissement : la banquise et la toundra. Ce voyage au Canada vous permettra au printemps de faire de la motoneige, en été du quad et en toutes saisons de magnifiques randonnées, pour observer l’exceptionnelle faune arctique.

Départs les vendredis du 3 février au 26 mai 2017 et du 7 juillet, au 27 octobre 2017.

J1 : D’Ottawa à Iqaluit

Au départ de l’aéroport international d’Ottawa, vous prendrez vers 9H00 un vol pour débuter ce voyage dans le grand nord canadien. Vous arriverez à Iqaluit en début d’après-midi. La capitale du Nunavut, dont le nom signifie « Lieu de nombreux poissons » en inuktitut, se situe au bord de l’océan Arctique, au Sud-Est de la Terre de Baffin, dans la baie de Frobisher. L’ancienne base aérienne américaine, fondée en 1942, compte aujourd’hui environ 7 300 habitants. Vous serez accueilli à l’aéroport.  Après votre enregistrement et installation à l’hôtel, une visite guidée de trois heures vous fera découvrir les principaux sites et attractions de la ville, dont l’office du tourisme, un musée et le Parlement local.

J2 : Iqaluit

Au printemps, de février à mai

Après le petit déjeuner, vous ferez une excursion en motoneige dans le grand nord canadien dont le trajet dépendra des conditions météorologiques et du niveau des participants. Vous vous rendrez normalement à une polynie, zone libre de glace ou couverte d’une couche très mince au milieu de la banquise. La vie sauvage, qui s’épanouit dans cette eau libre et riche en plancton, se montrera peut-être. Vous marcherez ensuite sur la banquise et dans la toundra entourant Iqaluit. Repas de midi inclus et nuit à Iqaluit, où vous pourrez avec un peu de chance observer des aurores boréales.

En été, de juillet à octobre

En cette saison, le soleil peut briller jusqu’à 18 heures d’affilée ! Vous embarquerez le matin pour une jolie croisière d’une demi-journée dans la baie de Frobisher, avec visite de la petite île abritant le parc territorial Qaummaarviit. Après la pause de midi, vous explorerez en quad les berges de la rivières Burton ou le parc territorial Sylvia Grinnell. On trouve dans ce dernier des vestiges archéologiques de la culture de Thulé ainsi qu’une flore et une faune très diverses, dont quarante espèces d’oiseaux. Le programme sera peut-être inversé pour tenir compte des conditions météorologiques. Repas de midi inclus et nuit à Iqaluit.

J3 : Iqaluit

Au printemps, de février à mai

Pendant quelques heures, vous vous plongerez dans la culture inuite en apprenant à construire un igloo. Si la météo s’y prête, vous ferez ensuite une randonnée d’une demi-journée vers l’un de ces trois sites : le parc territorial Sylvia Grinnell, la rivière Burton ou la piste entre Iqaluit et la petite communauté d’Apex. Repas de midi inclus et nuit à Iqaluit.

En été, de juillet à octobre

Une randonnée, choisie en fonction de l’activité de la veille et de votre condition physique, vous fera découvrir le parc territorial Sylvia Grinnell ou la rivière Burton. De retour à Iqaluit, vous aurez du temps libre pour visiter une galerie d’art, l’un des musées de la ville ou vous reposer. Repas de midi inclus et nuit à Iqaluit.

J4 : D’Iqaluit à Ottawa

Vous aurez du temps libre en matinée, avant votre transfert à l’aéroport d’Iqaluit pour votre vol retour.  Vous arriverez à Ottawa vers 16h30.

Base double
2 305 €
Base individuelle
3 165 €

Les prix comprennent :

  • Les vols directs Ottawa – Iqaluit AR
  • Les transferts à Iqaluit
  • L’hébergement en chambre Double/Twin pour 3 nuits en centre-ville
  • Les repas du midi les jours 2 et 3
  • Les repas chauds servis dans l’avion les jours 1 et 4
  • Les excursions mentionnées au programme (selon la saison), incluant la construction d’un igloo, de la motoneige, un tour de ville, les entrées aux musées et spectacles culturels, le permis de pêche et les entrées dans les Parcs
  • Le chauffeur et/ou guide local pour vos activités
  • Les services de guides locaux
  • Les taxes provinciales et fédérales, remises pour forfaits touristiques déduites

Les prix ne comprennent pas :

  • Les vols internationaux
  • Le pré et post séjour
  • Les repas en dehors de ceux indiqués
  • Les boissons
  • Les dépenses personnelles
  • Tout ce qui n’est pas dans « Ce prix comprend »

Pourquoi les destinations nordiques sont-elles onéreuses ?

De multiples raisons qui se combinent contribuent à rendre les destinations nordiques élitistes … et certaines parmi elles plus encore que d’autres : la quasi-totalité de ces pays ont un niveau de vie élevé, coûteux à maintenir par grand froid et qui concerne l’ensemble des populations, y compris les peuples premiers ayant accès à une santé de haut niveau, aux transports, à l’éducation. La logistique est chère sur les longues distances, dans des environnements difficiles, loin des grands centres de production, de consommation et de soins. Les salaires sont plus élevés et s’y rajoute une couverture sociale efficace ; la concurrence est souvent inexistante compte tenu de la zone de chalandise réduite et cela se vérifie pour les compagnies aériennes, les locations, l’hébergement et la nourriture ; vouloir le silence, l’authenticité ou vouloir s’éloigner du tourisme de masse impliquent aussi de ne pas pouvoir mutualiser certains frais. Enfin, la sécurité étant un impératif absolu, les mesures efficaces de prévention et de secours ont un coût forcément élevé quand il est réparti sur un nombre réduit de voyageurs. Dans le Grand Nord, la sécurité et le confort se paient donc au prix fort.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Séjour limité à 10 personnes maximum par départ.
  • Le vol pour Iqaluit sera réalisé par First Air, depuis l’aéroport international d’Ottawa, le jour 1 vers 9h00. Si vous pensez rejoindre Ottawa par avion, il est vivement conseillé d’y arriver la veille du jour 1 et de dormir sur place. Consultez-nous pour la réservation d’une chambre à Ottawa.
  • Le vol retour arrivera normalement à Ottawa le jour 4 vers 16h30. Mais aucune correspondance ne doit être prévue le même jour avant au moins 18h50,  les conditions météorologiques de l’Arctique pouvant occasionner des retards.

Notamment pour vos excursions et randonnées au printemps : une veste et des moufles, des pantalons et chaussures d’hiver, le tout imperméable. En été : coupe-vent, manteau avec capuche, chapeau, pantalon, pantacourt ou short, gants, répulsif insectes. En toute saison : chaussettes épaisses, lunettes de soleil, crème solaire et soin pour les lèvres !

Comment ça marche ?

Nous contacter : L’équipe Boréalis Voyages est à votre disposition pour toute demande de renseignement ou de devis.

Vous aimerez aussi

Voyage découverte à la rencontre de l'ours blanc du Canada

DÉCOUVREZ
7 Jours

Croisière au Canada avec l’Ocean Endeavour

DÉCOUVREZ
17 Jours

L’équipée sauvage de la Yukon Quest

DÉCOUVREZ
10 Jours

Demander un devis

Devis