Un parfum d’infini, voyage en Transsibérien

Russie

Voyage en Transsibérien jusqu’à Vladivostok, avec visite des principales villes étapes et accompagnement francophone

Découverte du lac Baïkal en hiver, en 4x4 et hydroglisseur sur la glace

Voyage en Russie associant la visite de monuments de nature et de culture, au contact de la population

Selon Hedrick Smith, « l’Occidental qui ne s’est pas aventuré en Sibérie par chemin de fer peut difficilement concevoir l’immensité de la Russie… Je m’étais imaginé la Sibérie peuplée par vagues successives de colons, comme l’Ouest américain. Mais ce qui m’impressionna le plus, durant ce voyage en chemin de fer, c’était la rareté de la présence humaine et l’immense vide du territoire… ». Un voyage en Transsibérien s’impose pour qui veut saisir la démesure de la Russie, pays aux onze fuseaux horaires. En bout de ligne, Moscou est une héritière vibrante et triomphante malgré les incendies de l’Histoire. Passé l’Oural, le train file à travers les steppes et forêts de Sibérie, desservant des villes jalons de la conquête cosaque de l’immensité. Le voyage en Russie passe par le majestueux et profond lac Baïkal, merveille de la nature aux îles enchâssées dans la glace transparente et carrossable, carrefour de civilisations où se rencontrent bouddhisme, chamanisme et orthodoxie. Loin à l’Est, le train mythique termine finalement sa course à Vladivostok, face à la baie de la Corne d’Or, au bord du Pacifique.

J1 & 2 : De Paris à Moscou en vol de nuit

Votre voyage en Russie commencera par un vol vers Moscou. Arrivée et transfert à l’hôtel. Le lendemain, une demi-journée sera consacrée à la découverte libre de la capitale russe, point de départ de votre voyage en Transsibérien. Ville majestueuse, triomphante, parfois extravagante, Moscou est devenue une des capitales les plus dynamiques sur les plans économique et culturel. Elle ne ressemble à aucune autre ville, tant par son ambiance que par son architecture. Elle a su absorber et garder les héritages de toutes les époques, malgré les guerres et les incendies qui la ravagèrent périodiquement au cours des siècles. Phénix maintes fois relevé de ses cendres, Moscou est l’essence du mental slave. Pleine de contrastes et d’exagérations, de couleurs et de leur absence, de tout et de rien, cette capitale suscite toujours des opinions et impressions contrastées. Elle mérite incontestablement une visite. A ne pas manquer : la mythique Place Rouge, le Kremlin avec ses églises orthodoxes (audioguide recommandé), la rue Volkhonka et sa cathédrale du Christ-Sauveur, le quartier de Kitai-gorod, etc. Dans l’après-midi, transfert à la gare Kazanski. Début du voyage en Transsibérien à 16H50, dans un compartiment classique à quatre couchettes, direction Ekaterinbourg. Nuit à bord.

J3 : De Moscou à Ekaterinbourg

Journée à bord du Transsibérien. Arrivée à 20H14 à Ekaterinbourg (ou Yekaterinbourg), ville fondée en 1723 aux confins de la Russie européenne et asiatique. Elle porte le nom de l’impératrice Catherine. La ville est tristement célèbre pour avoir été en 1918 le lieu d’exécution des Romanov, la dernière famille impériale. L’un des centres du complexe militaro-industriel soviétique, Ekaterinbourg fut interdite aux étrangers jusqu’en 1990. Aujourd’hui étape de votre voyage en Russie, la capitale de l’Oural sibérien est une ville moderne et dynamique. Votre guide local francophone vous attendra à la gare. Transfert à l’hôtel, installation en chambre double, diner à l’hôtel.

J4 : Ekaterinbourg, l’Asie et les Romanov

Petit déjeuner (inclus) à l’hôtel, puis libération de la chambre. Vous disposerez d’une journée complète pour découvrir Ekaterinbourg. Tour de la ville. Votre voyage en Transsibérien marquera l’arrêt sur la « frontière » entre Europe et Asie. Après le déjeuner, excursion au Ganina Yama, l’ancienne mine où la famille du dernier Tsar fut enterrée après son exécution. Situé à 15 km d’Ekaterinbourg, le site est aujourd’hui un monastère dont les sept églises sont dédiées aux sept membres assassinés de la famille de Nicolas II. Départ du train en direction de Novossibirsk.

J5 : D’Ekaterinbourg à Novosibirsk

Journée à bord du Transsibérien, à travers la Sibérie occidentale. Arrivée à Novosibirsk, ville fondée en 1893 près du pont de chemin de fer du Transsibérien. Elle était nommée autrefois Novonikolaïevsk, en l’honneur du tsar Nicolas II. Votre guide local francophone vous attendra à la gare, un des bâtiments phares de la ville. Transfert à l’hôtel, installation et dîner à l’hôtel.

J6 : Novosibirsk et sa « Cité des Académiciens »

Petit-déjeuner à l’hôtel. Tour de la ville. Votre voyage en Transsibérien vous mènera à l’Akademgorodok, la « Cité des Académiciens », prévue pour accueillir les scientifiques soviétiques de toutes disciplines, dans un cadre agréable et loin des frontières. Avec ses coquettes maisons individuelles, l’ensemble présente un aspect cossu, rare dans l’ex-URSS. Visite du musée de Géologie et du Musée en plein air des Trains Anciens. Après le dîner dans un restaurant en ville, transfert à la gare. Départ du train vers Krasnoiarsk.

J7 : Krasnoïarsk, ancienne forteresse cosaque

Arrivée à Krasnoiarsk, en Sibérie orientale, à plus de 4 000 km de Moscou. La ville fondée en 1628 par les cosaques fut conçue comme une forteresse afin de se protéger des Tatars habitant au sud-est. Aujourd’hui, sa population fait de Krasnoiarsk la troisième ville de Sibérie. Votre guide local francophone vous attendra à la gare. Transfert à l’hôtel, installation et déjeuner. Votre voyage en Russie sera l’occasion d’un tour de la ville sise au bord du large fleuve Ienisseï. Visite de la chapelle Paraskeva Piatnitsa et du Musée Régional, l’un des meilleurs de Sibérie sur l’histoire de l’exploration de la région par les cosaques, ainsi que sur les traditions des ethnies locales. Dîner à l’hôtel.

J8 : Krasnoiarsk et la Galerie de Sourikov

Petit-déjeuner à l’hôtel. Temps libre. Visite conseillée de la Galerie de Sourikov, célèbre peintre sibérien au destin tragique. Déjeuner libre, puis transfert à la gare. Départ vers Irkoutsk.

J9 : Visite guidée d’Irkoutsk

Arrivée à Irkoutsk, capitale de la Sibérie Orientale. La ville est située à 5 190 km de Moscou et 4 106 km de Vladivostok. Votre guide local francophone vous attendra. Installation chez l’habitant en chambre d’hôtes, petit-déjeuner et repos. Un tour de la ville vous fera ensuite découvrir les églises, les vieux quartiers aux maisons de bois, les lieux de « culte soviétique », le quai de la rivière Angara avec le monument au tsar Alexandre III qui rendit possible le voyage en Transsibérien. Déjeuner dans un restaurant typique. Dans l’après-midi, visite du Musée des Décembristes. On désigne ainsi les aristocrates exilés en Sibérie pour avoir déclenché à Saint-Pétersbourg, en 1825, une insurrection contre l’autocratie et le servage. Sur réservation impérative et avec supplément, un concert raffiné de musique classique ou de romances russes vous sera donné au Musée des Décembristes. Le soir, il sera possible d’assister à la messe dans l’une des églises orthodoxes d’Irkoutsk. Dîner et nuit chez l’habitant.

J10 : Listvianka, au bord du lac Baïkal

Après le petit-déjeuner, départ en bus pour Listvianka, village au bord du lac Baïkal situé à 70 km d’Irkoutsk. Arrêt en chemin pour une visite guidée du musée à ciel ouvert Taltsy, consacré à l’architecture traditionnelle en bois du 17ème au 19ème  siècle. Il s’agit d’authentiques izbas sibériennes déplacées pour constituer un ensemble architectural hors du temps. Déjeuner au restaurant à Listvianka, face au Baïkal surnommé la « Perle de Sibérie ». Le voyage en Russie est aussi poésie. Dans l’après-midi, l’excursion au Musée du Baïkal vous fera découvrir les nerpas baïkaliennes, espèce endémique de phoques d’eau douce. Une promenade dans Listvianka vous mènera à l’église Saint-Nicolas et au marché local. Installation à l’auberge «Chez Nikolaï», puis dîner. Votre hôte charismatique vous présentera l’art du bania, le sauna russe traditionnel.

J11 : Baïkal glacé, mer sacrée des Bouriates

Vous ferez un voyage extraordinaire sur la glace du Baïkal jusqu’à Olkhone, la plus grande île, dans la partie centrale du lac. Nous partirons en aéroglisseur, nos bagages suivant par la route. Départ pour l’île d’Olkhone, située à 250 km. Selon les conditions météorologiques et l’état de la glace, nous ferons plusieurs arrêts. Notamment dans la baie du Sable (Pestchanaïa), le seul lieu de Sibérie orientale où la température moyenne annuelle est au-dessus de zéro (+0.4°C). Le lac, les versants montagneux et les dunes forment là-bas un ensemble grandiose. Les arbres à échasses sont une des curiosités de l’endroit ; leurs troncs sont perchés deux à trois mètres au-dessus du sol. Le rocher Sagan-Zaba, considéré par les Bouriates comme sacré, témoigne par ses gravures rupestres de cultures anciennes : chamans cornus, bras levés et en transe, rennes et cygnes. Nous nous arrêterons le long des côtes, près de grottes bizarrement décorées par la nature elle-même, dans des endroits où la glace toute lisse et transparente donne un aperçu des profondeurs du Baïkal. Habituellement, la glace est couverte par une couche de neige lissée par les vents, mais à certains endroits elle se dévoile avec une transparence digne du cristal. Panier-repas pour le déjeuner. Arrivée au village MRS, en face du point sud de l’île d’Olkhone, à la fin de l’après-midi. Dîner et logement à l’auberge locale, avec toilettes et douches communes.

J12 : L’île d’Olkhone au cœur du Baïkal

Journée consacrée à la découverte de l’île d’Olkhone, considérée comme le cœur du Baïkal par sa position centrale et la présence de lieux sacrés chamanistes et bouddhistes. Ses steppes sont typiques du sud de la Sibérie et de la Mongolie. Nous explorerons en 4×4 local, sur la glace lisse et dégagée, la Petite Mer (Maloe More), détroit qui sépare l’île de la côte. Si l’état de la glace et le tracé du « chemin d’hiver » (la route officielle) le permettent cette année, votre voyage en Russie vous conduira sur la petite île d’Ogoï. Nous monterons jusqu’au stupa bouddhiste installé au sommet et visible de très loin. Nous irons également sur la très ventée île Zamogoï, troisième de la Petite Mer, couverte de forêts, au point culminant orné d’une croix. Nous participerons peut-être à la pêche blanche traditionnellement pratiquée le matin par tous les habitants sur la glace. Arrivée ensuite à Khoujir, principale localité de l’île d’Olkhone. Installation à l’auberge Lada, située à l’extrémité du village dans une rue de belles maisons en bois. Après le déjeuner, nous nous promènerons à Khoujir jusqu’au rocher Bourkhane (ou Chamanka), “Demeure du Dieu du lac”, lieu sacré pour les bouddhistes et chamanistes. Nous visiterons le musée local pour apprendre l’histoire et le mode de vie des Bouriates. Les premiers Russes furent souvent exilés ici après un internement au goulag. Un détour par la chapelle orthodoxe nous portera à la rencontre de la dernière des trois religions présentes dans cette région. Dîner et logement à l’auberge. Le confort y est spartiate, avec un petit lavabo dans les chambres, des toilettes communes dans le couloir, un bania et pas de douches. Ambiance conviviale.

J13 : Khoboï, cap septentrional d’Olkhone

Matinée libre pour se promener dans le village ou sur la glace. Après le déjeuner, départ en 4×4 russe pour le cap Khoboï, à la pointe nord d’Olkhone, pour découvrir les beautés de l’hiver. Entièrement gelées, les falaises sont couvertes de glace jusqu’à une hauteur de 10 m, ce qui laisse imaginer la force des tempêtes en automne. La surface gelée du lac est transparente sur plusieurs mètres de profondeur. On ne s’en lasse pas, tant la magie est bien là. Il y a les nuances et le contraste des couleurs sous le soleil : bleu profond de la glace, rouge vif des falaises et blanc incroyable de la neige. Une grande diversité de formes : grottes, aiguilles, pics fantomatiques et enneigés, chandelles et stalactites. La glace craque doucement sous les pieds, ou avec des bruits semblables à des détonations. Emotions toujours renouvelées du voyage en Russie, sensation de vivre le célèbre conte de Hans Christian Andersen « La Reine des neiges». En fin d’après-midi, installation dans les chambres d’hôtes de la station météorologique Ouzoury. WC extérieur, pas d’eau courante. Confort très sommaire, mais on dort au chaud.

J14 : Traversée du Baïkal vers l’Est

Aujourd’hui nous traverserons le grand Baïkal de l’ile d’Olkhone à la côte est. Vous serez impressionnés par son immensité, notamment quand vous vous retrouverez en plein milieu. A cette époque de l’année, la glace est épaisse de près de 120 cm, mais laisse le regard sonder la profondeur incroyable de cette mer sibérienne. Elle est en moyenne supérieure à 1 500 m sur le passage que nous emprunterons. Arrivée à Oust-Bargouzine, authentique village sibérien dont les maisons traditionnelles en rondins de bois ont des fenêtres toujours joliment décorées. Installation chez l’habitant et promenade dans le village pour appréhender le mode de vie sur la côte est. Dîner et nuit chez l’habitant.

J15 : Le long de la cote jusqu’à Oulan-Oudé

Après le petit-déjeuner, vous partirez en direction du sud vers Oulan-Oudé, capitale de la République Bouriate à 260 km. Votre voyage en Transsibérien aura pour cadre la côte est du Baïkal, puis la taïga et de petits villages sibériens. Déjeuner en route. Tour de la ville d’Oulan-Oudé. Installation, dîner et nuit chez l’habitant.

J16 : Découverte de la Bouriatie

Visite du Centre du Bouddhisme en Sibérie, le datsan d’Ivolguinsk. Construit en 1947 dans un endroit remarquable, c’est la résidence du lama Bandido-Khambo. Votre guide détaillera le développement de cette religion en République de Bouriatie et l’histoire du datsan. Déjeuner dans un petit café bouriate. Visite du musée ethnographique en plein air, à 5 km d’Oulan-Oudé. Il permet de découvrir la culture et le mode de vie des Bouriates, Evenks et Russes : yourtes bouriates, maisons de Vieux Croyants, monuments archéologiques et lieux de culte. Au retour en ville, visite du Musée de l’Histoire Bouriate. Dîner et nuit chez l’habitant.

J17 : Les Vieux Croyants

La journée sera consacrée à la découverte du mode de vie d’une communauté russe de la Bouriatie profonde. Excursion au village des Vieux Croyants de Bolchoï Kounaléï, qui se trouve à 65 km d’Oulan-Oudé. Nous partagerons un repas traditionnel avec une famille. Puis promenade dans le village aux maisons en bois multicolores et visite de l’église de Tarbagatai. Retour à Oulan-Oudé dans la soirée. Dîner au restaurant et nuit chez l’habitant.

J18 & 19 : Oulan-Oude – Khabarovsk

Départ en train tôt le matin pour Khabarovsk.

J20 & 21 : Khabarovsk

Khabarovsk fut fondée en 1858 quand la région passa sous souveraineté russe, suite au traité d’Aigun qualifié « d’inégal » par la Chine. Nommé Khabarovka en l’honneur de l’explorateur Ierofeï Khabarov, le poste militaire obtint le statut de ville en 1880. Celle-ci se développa rapidement après l’entrée en service du Transsibérien en 1905. Vous le reprendrez dans la soirée du 21ème jour, à destination de Vladivostok.

J22 & 23 : Vladivostok

Arrivé dans la matinée à Vladivostok, vous ferez après votre installation à l’hôtel une visite guidée de cet ancien port militaire, fondé en 1859 dans la baie abritée du Zolotoï Rog (la Corne d’or) et fortifié des années 1870 à 1890. L’avant-dernier jour de ce voyage sera totalement libre. Vous goûterez aux charmes de Vladivostok après ceux du voyage en Transsibérien.

J24 : Vladivostok – Moscou – Paris

Conduit à l’aéroport, vous prendrez un vol pour Moscou, puis Paris.

Tarif en fonction du nombre de participants

Comment ça marche ?

Nous contacter : L’équipe Boréalis Voyages est à votre disposition pour toute demande de renseignement ou de devis.

Vous aimerez aussi

Expédition ethnographique et sportive en Tchoukotka

DÉCOUVREZ
14 Jours

Voyage en Sibérie orientale par la mer et le détroit de B...

DÉCOUVREZ
16 Jours

À la découverte des Nénètses, peuple de l’Arctique

DÉCOUVREZ
10 Jours

Demander un devis

Devis