Partir en Mongolie chez les Aigliers de l’Altaï

Mongolie

L’ouest de la Mongolie à cheval, des steppes somptueuses aux contreforts de l’Altaï

Partage de la yourte, la culture originale et l’art du dressage des aigliers de la minorité kazakhe

Immersion dans la fierté nomade, les chasses à l’aigle et le festival international des aigliers d’Ulgii

Partir en Mongolie, à l’autre bout du monde, aux confins de la Chine et de la Russie, est un véritable rendez-vous en terre inconnue… Quelques-uns des plus beaux panoramas au monde se trouvent à l’extrémité occidentale du pays, dans les contreforts de l’Altaï. Véritable écrin de steppes, plaines et montagnes désertiques, la région de Bayan Ulgii rayonne par sa beauté primaire et ses espaces infinis. Préservée par son éloignement de la capitale Oulan-Bator, c’est un véritable carrefour de cultures. Là vivent en parfaite harmonie plusieurs ethnies, dont celle des Kazakhs qui perpétue la tradition de la chasse à l’aigle. Les Burgitchin, chasseurs et dresseurs, vivent en étroite relation avec leurs rapaces pendant plusieurs années ; une symbiose entre respect et soumission, sans vraiment savoir qui domine l’autre. Chaque année au mois d’octobre, le festival des aigliers d’Ulgii rassemble les dresseurs de Mongolie, de Russie et du Kazakhstan. Ce rendez-vous très attendu est l’occasion pour hommes et bêtes de montrer leur beauté, habileté et force…

Nous vous invitons à partir en Mongolie pour découvrir une nature grandiose et vous immerger dans une culture hors du temps, pour laquelle l’entraide et la générosité sont des vertus cardinales. Vous partagerez la vie quotidienne de familles kazakhes. Vous savourerez la chaleur de la yourte traditionnelle à la tombée de la nuit, en écoutant les douces mélodies de la dombra (luth symbole de l’identité culturelle kazakhe). Vous arpenterez la Mongolie à cheval pour suivre les aigliers dans leurs chasses et pendant le festival, moment ultime de complicité entre l’homme et l’animal. Ce programme riche en émotions demande ouverture d’esprit et sens du partage. Le voyage est alors une aventure inoubliable, un dépaysement total entre terre et ciel infinis, à la rencontre des autres et de soi…

J1 : Oulan-Bator

Partir en Mongolie, c’est le plus souvent atterrir à Oulan-Bator. Accueilli à l’aéroport, vous serez conduit à votre hôtel avant une visite guidée de la ville et du très beau monastère Gandantegchenling. Oulan-Bator (« Héros Rouge ») est construite sur les berges de la rivière Tuul. L’ancienne Ourga fut rebaptisée quand elle devint la capitale de la République populaire de Mongolie (1924-1992). Il y règne une effervescence permanente, avec des yourtes en plein centre-ville !

J2 : Oulan-Bator / Bayan Ulgii

Conduit à l’aéroport, vous prendrez un vol d’environ trois heures à destination d’Ulgii, ville de l’ouest de la Mongolie, à plus de 1700 km d’Oulan-Bator. Le survol des sommets enneigés de l’Altaï sera inoubliable. Kaderbeck sera votre hôte dans la province de Bayan Ulgii, territoire des Kazakhs. Il vous conduira jusqu’à sa demeure avant de faire à pied une visite guidée de la ville. Créée en 1921 au bord d’une rivière, Ulgii est surprenante, à la fois moderne et d’un autre âge avec ses commerces, banques et restaurants, un théâtre et un musée ethnographique, une belle mosquée blanche et bleue. Les Kazakhs sont en effet musulmans. Après le déjeuner, une excursion en 4×4 vous mènera dans les environs, à la découverte de magnifiques vallées désertiques rappelant parfois les paysages minéraux de l’Islande… De retour à Ulgii au coucher du soleil, vous passerez la soirée en compagnie de Kaderbeck et de son épouse Manshuk.

J3 : Ulgii / Sagsai

Départ en 4×4 pour le village de Sagsai, installé en plein cœur de l’immensité des steppes. C’est non loin de ce village, dans un décor de montagnes à couper le souffle que vous découvrirez la yourte d’un dresseur d’aigle Kazakh. Premier contact, première immersion dans l’univers si particulier de ce peuple nomade, ô combien chaleureux et accueillant… Soirée en compagnie de toute la famille sous la yourte traditionnelle dont l’intérieur est décoré par de multiples tapis aux couleurs chatoyantes, souvent transmis de génération en génération par les femmes…

J4 : Sagsai / Ulaan Khuus

Dans la matinée, départ pour un autre village mongol, au milieu lui-aussi des vallées désertiques du massif de l’Altaï. Les Kazakhs y sont majoritaires, parmi de nombreux Touvains et Uriankhais.

J5 : À Ulaan Khuus

Une famille vous initiera à ses coutumes, traditions et mode de vie : soins du bétail, traite des yacks, ramassage de l’argal (combustible fait de bouses sèches) par exemple. Ce sera aussi l’occasion de partager le thé au lait, de goûter à l’aaruul (fromage séché) et au tarag (yaourt un peu aigre)…

J6 à 8 : Chasses à l’aigle

Depuis plus de deux millénaires, les Kazakhs transmettent ce savoir-faire de père en fils. Les aiglons, capturés vers l’âge de 2 mois, sont l’objet de toutes les attentions. Seul le dresseur s’en occupe. Il vit ainsi une dizaine d’années en parfaite harmonie avec ses rapaces, avant de leur rendre la liberté pour qu’ils se reproduisent. Pendant trois jours, vous parcourrez la Mongolie à cheval avec un guide, deux aigliers et quatre rabatteurs. Ils chassent selon les saisons le lièvre, le renard, le jeune loup ou l’antilope. Cet exercice de patience parfait l’entraînement de certains en vue des compétitions du festival d’Ulgii ! Le soir du huitième jour, vous retournerez à Ulaan Khuus. Après le dîner traditionnel, la dombra et les chants célébreront la fin de la chasse…

J9 : Ulaan Khuus / Ulgii

Vous retournerez à Ulgii en traversant cols, vallées et glaciers rappelant tour à tour le désert minéral de l’Atacama et les steppes verdoyantes du centre de la Mongolie. L’agitation de la ville à 24 heures de l’ouverture du festival contrastera avec la sérénité des immensités désertiques… Au détour d’une rue, vous verrez peut-être arriver à cheval les premiers participants parés de leur plus beau costume traditionnel, un aigle fièrement dressé sur l’avant-bras…

J10 & 11 : Festival des aigliers d’Ulgii

À quelques kilomètres seulement d’Ulgii, vous assisterez dans une vallée désertique à l’étonnante rencontre des aigliers de Mongolie, de Russie et du Kazakhstan. Ces deux journées de fête seront ponctuées de concours d’habileté, de force et de courage, de courses de chevaux et de chameaux. Tout cela dans une ambiance presque irréelle où la musique se mêlera aux cris de joie et d’encouragement. Vous n’oublierez surtout pas votre appareil photo !

J12 : Ulgii / Oulan-Bator

Conduit de bonne heure à l’aéroport d’Ulgii, vous prendrez un vol pour Oulan-Bator. Accueilli à l’arrivée, vous aurez du temps libre à l’hôtel pour vous relaxer et prendre une douche bien chaude ! Vous dînerez avec votre guide local.

J13 : Oulan-Bator

Vous visiterez la ville et ferez des achats au grand marché local. Après le dîner, vous assisterez dans un petit théâtre à un spectacle de danses et chants traditionnels.

J14 : Oulan-Bator

Après le petit déjeuner à l’hôtel, vous serez conduit à l’aéroport d’Oulan-Bator.

Il est possible d’ajouter une ou plusieurs nuits à Oulan-Bator, voire de combiner ce voyage avec un séjour dans le nord ou le sud de la Mongolie. Devis sur demande.

Prix sur demande

NOTE IMPORTANTE

Après avoir exempté les ressortissants de 42 pays, dont la France, de visas de moins de 30 jours pour les touristes et les voyageurs d’affaires en 2014 et 2015, le gouvernement mongol a décidé de rétablir l’obligation de visa à compter du 1er janvier 2016.

Les personnes arrivant sans visa en cours de validité seront refoulées par les autorités mongoles. Pour toute information complémentaire concernant la procédure requise pour obtenir un visa, vous pourrez consulter le site internet de l’Ambassade de Mongolie en France.

Les voyageurs qui désirent se rendre en Chine ou en Russie après leur séjour en Mongolie doivent impérativement se procurer le visa nécessaire auprès du consulat du pays concerné, avant de quitter Oulan-Bator. En effet, il est à ce jour impossible d’obtenir un visa pour entrer sur les territoires chinois et russe aux postes frontières avec ces deux pays.

Comment ça marche ?

Nous contacter : L’équipe Boréalis Voyages est à votre disposition pour toute demande de renseignement ou de devis.

Vous aimerez aussi

Voyage dans le temps et l’espace du désert de Gobi

DÉCOUVREZ
16 Jours

Expédition ethnographique et sportive en Tchoukotka

DÉCOUVREZ
14 Jours

Le plus beau voyage au Kamtchatka, en circuit accompagné fr...

DÉCOUVREZ
18 Jours

Demander un devis

Devis